Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques écrits des élèves du collège d'Apt les 4ème3 « Non à l'ignorance »

‘‘

Ce projet m'a ouvert les yeux sur ce qui nous entoure , sur des sujets qu'on côtoie tous les jours mais dont on ne se préoccupe pas forcément.

Cela m'a fait prendre conscience des valeurs de la vie plus extérieures c'est à dire que cela m'a fait « voir »ce que je ne voyais pas auparavant.

Le projet m'a apporté beaucoup de plaisir ; le spectacle , je l'ai fait parce que je le voulais , ce n'était pas une obligation. Cette année on avait un but, c'était de réussir ce spectacle et je pense qu'on l'a réussi et surtout qu'on a impressionné Raphaël Jerusalmy et Elsa Solal.

J'ai appris des choses, je sais ce que c'est l'ignorance.

Cela a été une expérience magique.

Ce projet m'a apporté de la confiance en moi et l'envie de continuer à réfléchir et à écrire .

C'était bien le débat sur la liberté d'expression même si je sais qu 'elle a une limite.

Mon ressenti est positif : ce projet m'a permis de savoir qu'on était tous ignorants de quelque chose, ce projet était pour moi la manière de nous ouvrir les yeux.

Il m'a fait découvrir le monde extérieur, les histoires , les conflits dans des pays.

J'ai trouvé ce projet exceptionnel, cela m'a apporté une bonne expérience sociale, pendant le récital, j'ai eu beaucoup de frissons.

Grâce à ce projet on a approfondi nos connaissances.

Il m 'a donné envie de lire des livres en rapport avec la collection.

Ce projet nous a ouvert les yeux sur la littérature, nous a redonné l'envie de lire . Il a éveillé la curiosité, l'envie d'en savoir plus sur les auteurs.

Il m'a fait vivre une grande aventure avec la littérature, j'ai envie de lire d'autres livres , moi qui n'aime pas trop lire ….

Il m'a ouvert les yeux sur la société d'aujourd'hui.

Il m'a bien fait réfléchir.

Nous nous sommes amusés. ’’

La rencontre avec Maria Poblete vue par les 3ème8 d'Apt

‘‘

Grâce à l'auteur nous avons appris la situation désastreuse des femmes avant 1970.

Elle nous a appris que les auteurs ont toujours un travail en cours.Pour eux le mot « vacances » n'existe pas.

Maria Poblete est une grande femme qui a vécu beaucoup des choses et qui nous donne envie à nous aussi , quand on l'a lue, de nous engager dans son combat .

Rencontrer un auteur est vraiment une chance et une belle expérience.

Elle raconte tellement bien ce qu'elle a vécu et ses histoires, c'est envoûtant.

Cette rencontre m'a permis de me rendre compte que les écrivains peuvent travailler autant ou plus que d'autres métiers.

Maria est très intéressante , je trouve que c'est toujours mieux d'écouter son histoire que de la lire sur internet .

Le plus important est d'apprendre comment elle a été inspirée pour ses histoires et de voir comment elle est engagée.Ce temps nous a permis d 'apprendre, d'échanger et de comprendre.

On voit qu'elle aime son métier .

Les élèves de 4ème4 et le projet autour de Olympe de Gouges.

Incarner un personnage m'a fait vibrer. Ça me donne envie de recommencer .

Il fallait parler fort et articuler, cela m'a apporté un plus, on peut aussi être plus à l'aise sur scène.

J'ai été très touchée par le livre sur le harcèlement écrit par Elsa Solal.

J'ai pu apprendre à lire comme il faut, par exemple au niveau de mon intonation de voix, même quand je lis une histoire à mes petits frères ma mère ne voit pas l'histoire de la même façon.

J'ai aussi réussi à avoir confiance en moi.

C'est un livre que j'ai adoré, quand je rentrais le soir , je m'empressais de lire et ce n'est pas un mensonge.

J'ai adoré la pièce de théâtre comme passer une heure à travailler et puis rentrer le soir et lire à mes parents des passages pour au final jouer devant la créatrice de la pièce.

Cela m'a aidé à parler plus fort sans avoir honte.

J'ai moins peur de parler devant tout le monde.

Ce projet m'a appris à mieux m'exprimer.

J'ai appris que j'étais un homme pour la liberté.

« vive les femmes d'hier, d'aujourd'hui et de demain » Mon slogan.

J'ai bien aimé qu'il y ait d'autres professeurs, ça leur permet de voir une autre image de nous.

Au club jeunes, on me proposait de faire du théâtre, je disais « non », mais maintenant c'est avec plaisir que j'ai dit « oui ».

Dans la classe cette activité nous a rapprochés .

Je remercie personnellement Elsa Solal car grâce à elle aujourd'hui j'ai beaucoup plus de respect envers les femmes.

Cette année m'a servi à me débloquer.

On a eu de bonnes appréciations des autres professeurs.

Le théâtre m'a aidé à mieux parler en public, mieux articuler, parler plus fort.

J'ai vraiment aimé ce travail, j'y ai pris du plaisir et je me suis bien investie, monter sur scène m'a permis de libérer quelques peurs . Ce projet nous a aussi aidés à nous consolider avec le reste de la classe, entre nous.

Ce qui m'a le plus émue , c'est le résultat de notre pièce, la manière dont les gens ont été touchés.J'ai même vu quelqu'un pleurer et je me suis dit :« C'était si fort que ça ? »

C'était une bonne expérience.

Ce livre m'a apporté beaucoup de réflexion sur la différence entre les hommes, les femmes, les pauvres, les riches……..J'ai bien aimé faire la pièce car je me suis sentie « grande », je me suis sentie Olympe de Gouges.

J'ai bien aimé que cela a été un travail sur la durée.

J'ai gagné de la confiance en moi.’’

Les textes d'élèves de 6ème6 : Jean Tardieu

‘‘J'ai découvert des poètes que je ne connaissais pas et j'ai bien aimé ma 6ème.

Tout ce que nous avons fait m'a apporté du bonheur , j'ai appris beaucoup de choses, ça m'a fait du bien. Cours de français, rencontre, travail , exposé,sortie au cinéma, gravés en moi à jamais.

J'ai beaucoup aimé voir des plus petits que nous écrire des poèmes ,ils avaient beaucoup d'imagination. C'était un rêve de rencontrer un poète car ça nous arrivera pas toujours de rencontrer un grand poète.

J'ai progressé en écrivant des poèmes, ça m'a fait apprendre à réfléchir et à avoir de l'imagination.

Je me suis améliorée pour écrire des poèmes.

Ce projet m'a ouvert une porte que je ne connaissais pas. Nimrod a une façon originale de parler qui le différencie des autres poètes.

La rencontre avec Nimrod m'a apporté de la culture et grâce à tout cela j'adore les poèmes.

Avec les CM2 on a travaillé à leur rythme, on leur a appris des choses et ils nous en ont appris.

J'ai parlé à mon papi de Nimrod, il m'a dit que j'avais une chance extraordinaire de l'avoir rencontré car il l'admire depuis longtemps ; depuis cet événement je me sens plus à l'aise à l'oral.

Les adultes m'ont fait progresser en écriture, m'ont aidé à continuer et pas à renoncer , je n'oublierai pas cette année merveilleuse.

J'ai bien aimé travaillé avec les CM2 parce que c'était très instructif et amusant , on a pu mettre des idées en commun.

Quand j'ai vu Nimrod j'étais étonné de voir un vrai poète devant mes yeux, j'étais content quand il m'a écouté lire ma poésie.

Les poèmes écrits ont changé mon rituel de vie car maintenant j'écris des poèmes chez moi avec mes frères et sœurs , je les apprends.

Quand on a rencontré Nimrod , ça m'a donné envie de faire des poèmes.Je trouve que l'école primaire a bien travaillé en lisant nos textes sur le mobilo qu'on a fait. J'ai bien aimé voir les œuvres des autres classes.

Nimrod était drôle, expressif, attentif, à l'écoute.J'ai senti que les mobilos installés à l'exposition allaient plaire à des gens.

J'ai aimé la visite des CM2 car on leur a montré que le collège peut faire de belles activités, ça leur donne un peu un avant-goût de la 6ème. Nimrod est sincère quand il parle, il n'a pas peur et son accent m'a beaucoup fait rire..C'est un grand poète.

La rencontre avec les CM2 c'est vraiment super car on travaille avec avec une personne qu'on ne connaît pas donc on apprend à se connaître et on voit si on a les mêmes idées.Faire les mobilos ça fait ressortir de nous ce qu'on pense du métier qu'on a choisi.L'installation pour

l'exposition était intéressante car on devait avoir des idées de créativité , c'était manuel, j'aime beaucoup.’’

Partager cet article

Repost 0